Taille normale d’un homme : Une étude rétablit enfin la vérité sur cette question

La taille normale d'un homme au repos et en érection
Noter ce post

La détresse de George Costanza face au « rétrécissement » de son pénis après être sorti d’une piscine froide était hilarante dans l’épisode de Seinfeld de 1994 , mais pour de nombreux hommes, l’inquiétude concernant la longueur et la circonférence de leur organe reproducteur n’est pas une question de rire. Maintenant, une nouvelle étude pourrait apaiser ces inquiétudes avec ce qui peut être les mesures de la taille normale d’un homme les plus précises à ce jour.

« Ils surestiment la taille normale d’un homme »

De nombreuses études antérieures reposaient sur l’auto-déclaration, qui ne donne pas toujours des résultats fiables. « Les gens ont tendance à se surestimer », explique le Pr Veale, Psychiatre. Ainsi, lorsque Veale et son équipe ont décidé de régler le score sur les proportions du pénis, ils ont décidé de compiler les données de cliniciens qui ont suivi une procédure de mesure standardisée.

Une étude pour évaluer vraiment quelle est la taille normale d’un homme

Publiée aujourd’hui, leur nouvelle étude synthétise les données de 17 articles universitaires précédents qui comprenaient des mesures d’un total de 15 521 hommes du monde entier. Les données ont permis aux chercheurs de calculer des moyennes et de modéliser la distribution estimée des dimensions du pénis à travers l’humanité. « Cela me frappe toujours de voir combien d’hommes ont des questions, des insécurités et des inquiétudes concernant la taille du pénis. Nous avons en fait besoin de bonnes données à ce sujet », déclare le Pr Herbenick, spécialiste du comportement, qui n’a pas été impliquée dans l’étude.

Selon l’analyse de l’équipe, le pénis mou et pendant moyen mesure 9,16 cm de longueur ; la bite en érection moyenne mesure 13,12 cm de long. Les mesures de circonférence correspondantes sont de 9,31 cm pour un pénis flasque et de 11,66 cm pour un pénis en érection.

Un graphique de la distribution des tailles montre que les valeurs aberrantes sont rares. Un pénis en érection de 16 cm tombe dans le 95e centile : sur 100 hommes, seuls cinq auraient un pénis de plus de 16 cm. À l’inverse, un pénis en érection mesurant 10 cm tombe dans le 5e centile : seuls cinq hommes sur 100 auraient un pénis de moins de 10 cm.

Messieurs, si vous êtes impatient de voir comment vous mesurez, vous devrez suivre la même procédure de mesure que celle utilisée dans l’étude. Toutes les mesures de longueur ont été effectuées à partir de l’os pubien jusqu’à l’extrémité du gland sur la face supérieure du pénis. Toute graisse recouvrant l’os pubien a été comprimée avant la mesure, et toute longueur supplémentaire fournie par le prépuce n’a pas été comptée. La circonférence a été mesurée à la base du pénis ou autour du milieu de la tige, les deux sites étant jugés équivalents.

Les chercheurs ont conclu qu’il n’y avait aucune preuve solide pour lier la taille du pénis à d’autres caractéristiques physiques telles que la taille, l’indice de masse corporelle ou même la taille des chaussures.

Oui, il semble que la seule conclusion définitive que l’on puisse tirer d’un homme avec de grosses chaussures, c’est qu’il a probablement… de grands pieds !

De même, l’étude n’a trouvé aucune corrélation significative entre les dimensions génitales et la race ou l’origine ethnique, bien que Veale souligne que leur étude n’a pas été conçue pour sonder de telles associations, car la plupart des données utilisées provenaient d’études sur des hommes de race blanche.

Il est facile de se moquer du pauvre George Costanza pour sa virilité rétrécie, mais certains rapports suggèrent que seulement 55% des hommes sont satisfaits de la taille de leur pénis. Certains cherchent des solutions chirurgicales, comme la pénoplastie, potentiellement dangereuses à un problème qui, selon Veale, n’est souvent que dans leur tête. Les hommes « semblent avoir une image très déformée de la taille des autres hommes et de ce qu’ils pensent qu’ils devraient avoir », dit Veale.

La pornographie déforme l’image que les hommes ont de leur pénis

La pornographie, dans laquelle les artistes masculins sont souvent sélectionnés pour leurs organes génitaux extrêmement volumineux, peut être en partie à blâmer. De même, Herbenick souligne la myriade de mails indésirables qui affirment que 17,78 cm est la moyenne pour une érection, alors qu’en réalité un tel membre placerait son propriétaire dans le 98e centile environ. Il est préférable d’ignorer ces publicités dans tous les cas, dit Veale.

Suivez-moi
close
Vous voulez connaitre le SECRETS pour avoir un Gros pénis ?

Découvrez comment agrandir votre pénis de +7cm GRATUITEMENT en moins de 2 minutes par jour!

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
Découvrez la solution à vos problèmes de libidoEssayez gratuitement
+